Arts&spiritualité

Art & spiritualité – Cranach peint Luther

Christian Kempf et Jean Arbogast proposent une conférence illustrée sur les portraits de Luther réalisés par Cranach dans les locaux du Bouclier, 4 rue du Bouclier Strasbourg le 17 novembre de 15h à 16h30.

 

Intention

 

“Lors d’un voyage « Sur les pas de Martin Luther » effectué en Allemagne en 2015, nous avons été impressionnés par l’ampleur des préparatifs en cours – et qui vont s’intensifier encore en vue des fêtes du Jubilé 2017 commémorant les 500 ans de la publication des « 95 Thèses » du célèbre Docteur de Wittenberg.

À la Wartburg, nous avons eu la chance de pouvoir admirer, juste avant sa dispersion, une superbe exposition réunissant une large collection de portraits de Martin Luther provenant de musées et collections particulières du monde entier.

Cette découverte inattendue nous a tellement passionnés qu’il nous a paru utile de retravailler le sujet pour en partager les richesses avec les personnes intéressées de nos paroisses au cours de l’année 2016-2017.

Au moment où la question « Qui célébrons-nous à l’occasion de ce jubilé ? » se pose, l’iconographie peut nous aider à mieux comprendre que l’essentiel ne réside pas dans le personnage, mais dans ce dont il témoigne. Mais aussi, que la représentation que l’on se fait du personnage lui-même n’est pas sans effet sur la réception de son message.

Notre conférence illustrée s’intitule « Lucas Cranach peint Martin Luther ».

Chacun sait que, grâce au développement de l’imprimerie, les premiers écrits de Martin Luther ont très vite connu une très large diffusion.

Ce que l’on sait moins, c’est que des portraits représentant le réformateur ont également suscité très tôt un grand intérêt.

Il s’avère que l’image de Luther a été l’une des plus reproduites au cours de la première moitié du XVIe siècle.

Le talent et le savoir-faire des ateliers Cranach de Wittenberg ne sont pas étrangers à cet engouement.

Au cours de notre conférence illustrée par un diaporama, nous proposerons de comprendre dans quelles circonstances cette production d’images a vu le jour, à quels besoins ponctuels elle a répondu, quels types de portraits elle a privilégiés, quels messages elle a véhiculés, et enfin de quelles manières ces standards ont été réinterprétés par d’autres artistes dès le temps de la Réforme, durant les siècles ultérieurs et jusqu’à nos jours. “

 

Durée de la présentation : 1h30 –

En association avec la paroisse du Bouclier – http://www.lebouclier.fr/spip.php?article987