2ème rencontre des claviers anciens

L’association culturelle OSA, invite à une série de concerts, récitals, découvertes  autour des claviers anciens du 7 au 11 mai 2019 à Sainte-Aurélie, rue Martin Bucer, Strasbourg.

L’église Sainte-Aurélie à Strasbourg, dans sa nef lumineuse de style baroque, depuis des siècles a développé une intense activité musicale autour de son orgue construit en 1718 par Andreas Silbermann. Ce vénérable instrument qui a passé le cap des 300 années d’existence, restauré en 2015 par le facteur Quentin Blumenroeder, plus que jamais charme de nombreux musiciens et mélomanes provenant d’horizons divers n’hésitant pas à franchir les frontières pour savourer ses sonorités extraordinaires.

L’église Sainte-Aurélie est un lieu idéal pour les ensembles spécialisés dans le répertoire de la musique ancienne, avec notamment une topographie optimale pour l’interprétation des cantates à la tribune autour de son orgue historique.
Cependant, il est judicieux d’ouvrir le lieu à d’autres styles de musique, comme par exemple le répertoire du XIXème siècle comme cela est proposé pour les événements prévus en mai 2019 avec des concerts et conférence autour du piano forte du XIXème siècle.

En prenant de l’essor cet événement pourra alors naturellement s’ouvrir vers d’autres musiques lointaines et plus proches. Fort de cette attractivité, l’association Orgue à Sainte-Aurélie (OSA) souhaite amplifier cette dynamique en organisant une série d’événements musicaux originaux, du 7 au 11 mai 2019: les rencontres autour des claviers anciens à Sainte-Aurélie, Strasbourg.

La programmation est dédiée aux instruments à claviers anciens et décline sous toutes ses formes les répertoires destinés à l’orgue, au clavecin, au clavicorde, et au piano-forte de la période romantique. L’orgue historique Andreas Silbermann aura la part belle en tant qu’instrument soliste, et également en tant qu’accompagnateur des chanteurs et instrumentistes lors des cantates de la période de Weimar et de Leipzig interprétées à l’occasion du concert d’ouverture le mardi 7 mai par le prestigieux ensemble Les Ambassadeurs dirigé par Alexis Kossenko.

Toutes ces combinaisons originales nous offriront une immersion riche et variée dans le monde sonore des XVIIIème et XIXème siècles.

Jérôme Mondésert, organiste titulaire de l’orgue à Sainte-Aurélie, président de l’OSA


Tous ces concerts sont à entrée libre avec plateau – sauf la soirée du 11 mai. Toutes ces manifestations sont suivies d’un verre de l’amitié avec amuse bouche afin de permettre à tous de prolonger les rencontres agréablement.


Programme

Le rôle accompagnateur de ces instruments à clavier sera mis en relief, avec une sélection de cantates de Johann Sebastian Bach de la période de Weimar par l’ensemble de renommée internationale Les Ambassadeurs reunissant 4 chanteurs solistes et 10 instrumentistes sur instruments anciens se faisant complices de l’orgue Andreas Silbermann lors du concert d’ouverture sous la direction d’Alexis Kossenko.

Anara Khassenova : Soprano
Alex Potter : Alto
Valerio Contaldo : Tenor
Stephan MacLeod : Basso

LES AMBASSADEURS, dir. Alexis Kossenko
Alexis Kossenko : flûte à bec, flûte traversière
Katharina Andres : hautbois, flûte à bec
Nadia Rigolet : violon, viole d’amour
Stephanie Pfister : violon, alto
Lucile Chionchini : alto
Ondine Lacorne-Hébrard : viole de gambe, violoncelle
Elisabeth Geiger : orgue

Veuillez trouver ci-dessous des liens vers la prestations de l’année dernière à Sainte-Aurélie, bonne écoute !

Mais aussi : https://vimeo.com/283441104 et https://vimeo.com/283440871  d’autres vidéos sont disponibles sur le site Vimeo

mardi 7 mai 2019 à 20H30; L’’ensemble prestigieux “Les Ambassadeurs” sous la direction de Alexis Kossenko, interprètera 4 cantates.

2 cantates de la période de Weimar :
la cantate BWV 152 « Tritt auf die Glaubensbahn » (1714) et la cantate BWV 161 « Komm, du süße Todesstunde » (1715).

2 cantates de la période de Leipzig viennent compléter ce programme :
la cantate BWV 8 « Liebster Gott, wenn werd ich sterben » (1724) ainsi que
la célèbre cantate BWV 82 « Ich habe genug » (1727).


Toujours autour de l’instrument historique, l’ensemble Quintadena, constitué par Julien Freymuth, voix d’alto, Renata Duarte, hautbois baroque et Jérôme Mondésert, orgue, offriront le mercredi 8 mai à 17H un programme plus intimiste de cantates italiennes de Georg Philipp Telemann pour Alto, Hautbois et orgue.

mercredi 8 mai à 17H00; L’ensemble Quintadena : Julien Freymuth, Renata Duarte, Jérôme Mondésert, Programme de cantates( italiennes) de Georg Philipp Telemann pour  voix d’Alto, Hautbois baroque et orgue.


Le jeune et talentueux claveciniste Clément Geoffroy, propose un programme Jehan Adam Reincken, compositeur allemand du nord du XVIIème siècle, qu’il a enregistré en décembre 2017 (CD sous le label L’encelade) à Sainte-Aurélie et permettra de réentendre le clavecin franco-flamand construit par le facteur parisien Emile Jobin en 2005.

jeudi 9 mai à 20H30; Clément Geoffroy, clavecin, programme Jehan Adam Reincken – présentation du CD enregistré en décembre 2017 à Sainte-Aurélie.


Le piano est à l’honneur  sous les doigts de Michel Gaechter, professeur à la Haute Ecole des Arts du Rhin, avec un programme autour de sonates de Ludwig van Beethoven.

vendredi 10 mai à 20H30; Michel Gaechter – sonates de Ludwig van Beethoven.


Le samedi 11 mai à 10H, le facteur Benjamin Renoux nous parlera de la facture du piano forte du XIXème siècle avec des illustrations musicales sur les instruments qu’il ramènera pour l’occasion.


Le pianiste russe Dmitry Ablogin, finaliste au concours international de Varsovie, clôture la matinée à 11H30, par un récital autour de Frédéric Chopin.

L’exploration des instruments à clavier se prolonge l’après midi par un récital à 2 clavicordes à 15H, une découverte des orgues Andreas Silbermann à 16H.

Les rencontres autour des claviers anciens se terminent de manière festive sous la forme de la traditionnelle choucroute qui débute à 20H. Un moment de grande convivialité ponctuée par des interventions musicales de nombreux artistes.

samedi 11 mai;

10h00 Conférence du facteur Benjamin Renoux,

11h30 Récital de piano par Dmitry Ablogin

15h00 Récital à 2 clavicordes – Jean-Luc Iffrig et Jérôme Mondésert

19h00 Verre de l’amitié

20h00 Soirée musicale – diner choucroute dans l’église – sous réservation ici