L’orgue de Sainte-Aurélie fête ses 300 ans.

Le 23 mai 1718 était inauguré l’orgue construit par Andreas Silbermann en l’église Sainte-Aurélie. 300 ans plus tard, cet instrument, magnifiquement restauré en 2015 par Quentin Blumenroeder et son équipe, continue de susciter l’admiration des paroissiens, des mélomanes, des professionnels de la musique… Mai 2018 est l’occasion de présenter de fêter comme il le convient ce tricentenaire qui coïncide avec les 20 ans de l’atelier Quentin Blumenroeder et aussi de l’Association des Amis des Orgues de Sainte-Aurélie. De nombreux musiciens seront présents, pour célébrer le facteur de clavecin Emile Jobin qui a soutenu Quentin Blumenroeder dès le début de sa carrière. Ces fêtes musicales mettront en relief le chemin parcouru par tous ces artistes, et permettront de se propulser dans de nouveaux projets musicaux.

À l’occasion de l’anniversaire des 300 ans de l’orgue Andreas Silbermann de Sainte-Aurélie, l’OSA propose une semaine de célébrations musicales sur le lieu Sainte-Aurélie à Strasbourg du 12 au 20 mai 2018.

 

Samedi 12 mai 2018

18 h Récital d’orgue Jérôme Mondésert « l’orgue des jardiniers » oeuvres de Johann Gottfried Walther, Johann Sebastian Bach, création mondiale de la Fantasia Aureliana de Gérard Hilpipre.

19 h 15 Lancement officiel, prise de parole des élus et responsable de la manifestation Sainte-Aurélie, 1718-2018 et lancement du CD de l’orgue Andreas Silbermann.

Trois intentions sous-tendent cette composition. Tout d’abord la prise en compte des spécificités de l’instrument auquel elle est destinée (diapason, tempérament, ambitus, sonorités…) Ensuite, le style et la forme mêmes de l’ oeuvre, nettement apparentés au stylus phantasticus si prisé en Allemagne du Nord vers 1700, constituent une sorte d’hommage aux maîtres de l’époque où furent installées les orgues de Sainte-Aurélie.

 

 

Dimanche 13 mai

10 h 30 Culte cantate avec l’ensemble Dulcis Melodia, prédicateur Jean Arbogast

17 h Concert Ensemble Dulcis Melodia (Direction Jean-François Haberer) « Sainte Aurélie, 1718 »
Grâce à ses recherches Dulcis Melodia, propose de donner à ce moment musical un caractère  » inédit  » en axant le programme autour de l’oeuvre de l’un des compositeurs les plus significatifs de l’art musical en Alsace : Johann Christoph Frauenholtz (1684-1754) Capellmeister et ami d’Andreas Silbermann. Ce programme trouve une pertinence particulière dans la mesure où les archives paroissiales de Sainte-Aurélie nous livrent que des achats de partitions manuscrites de ce compositeur ont été effectués dans les années qui ont immédiatement précédé l’inauguration de l’orgue (notamment en 1714).

 

Mercredi 16 mai

20 h 30 Les Ambassadeurs, dir.Alexis Kossenko

Au programme : les cantates BWV 159, 114 et 146

6 violons, 2 altos, 2 violoncelles, contrebasse, orgue (de tribune, joue solo dans la 146), clavecin, 3 hautbois, flûte, cor Soprano : Amaryllis Dieltiens Alto : Alex Potter Ténor : Valerio Contaldo Basse : Stephan MacLeod

 

Vendredi 18 mai

20 h 30 Récital orgue Guillaume Prieur.  Oeuvres de Jan Pieterszoon SWEELINCK, Samuel SCHEIDT, Heinrich SCHEIDEMANN, Hans Leo HASSLER, Dietrich BUXTEHUDE.

 

Samedi 19 mai

10 h Conférence Emile Jobin – “Histoires de facteurs”
En 1978 avec Jean-François Chaudeurge et Cristopher Clarke, Emile Jobin fonde à Paris l’atelier »les tempéraments inégaux ». Ces trois facteurs s’associent dans l’étude des instruments anciens dans l’optique d’une restitution musicale historique la plus fidèle possible. En 1988 Emile Jobin s’installe à Boissy l’Aillerie. « Histoires de facteurs » raconte quelques rencontres entre les acteurs anciens et actuels de la facture instrumentale.

11 h concert apéritif (Clavecin/Orgues)

Restauration sur place assurée par les Maraîchers de la Montagne Verte

14 h – 17 h Portes ouvertes église, présentation, concerts et visite des orgues,clavecins et clavicordes.

14 h Concert clavicorde dans la sacristie par Etienne Baillot

15 h – 18 h Succession de concerts ouvert aux clavecinistes et aux ensembles sur les instruments suivants : clavecin flamand à deux claviers (chaînon manquant entre Rückers et Dulcken) aimablement prêté par Jérôme Mondésert et clavecin d’après Thibault de Toulouse 1691, aimablement prêté par Yuki Mizutani.

19 h Présentation de l’équipe et des fidèles partenaires de la Manufacture Blumenroeder suivie d’un apéritif dinatoire.

20 h 30 Récital d’improvisation Freddy Eichelberger avec la complicité d’Elisabeth Geiger

21 h 30 Concert de l’Ensemble Baroque Atlantique suivi de la nuit de l’orgue, ouverte aux musiciens présents.

 

Dimanche 20 mai

15 h Visite de Saint-Thomas et son orgue.

Retour à l’église Sainte-Aurélie

17 h Récital de clavecin par Laurent Stewart, oeuvres de Jean Philippe Rameau (1683-1764) et Jacques Duphly (1715-1789).

19 h Apéritif ouvert à tous.

20 h 2ème nuit de l’orgue. Soirée privée choucroute musicale, dans l’église Sainte-Aurélie, sur inscriptions – places limitées contact : Jacques Weber, webjac@orange.fr ou sur le site ici :
http://sainte-aurelie.fr/soiree-musique-et-choucroute-de-2018/

Le flyer-programme

 

Le dossier de presse