Relais

Exposition UNE OEUVRE EN MOUVEMENT

Rétrospective des oeuvres de Françoise MOSSER-CARDON

du 4 septembre au 4 octobre 2015, de 10h30 à 17h Église protestante Saint-Pierre-le-Vieux, Strasbourg

Vernissage le jeudi 10 septembre à 17h.

Françoise Mosser-Cardon, artiste peintre née en 1925, est l’auteur des vitraux de cette église réalisés en collaboration avec l’atelier Bischoff. Françoise Mosser-Cardon a également réalisé les vitraux de 11 autres églises, temples et oratoires majoritairement localisés en Alsace. Dans sa vie d’artiste, 67 ans de création, elle a participé à de nombreux salons et expositions, révélant le large éventail de ses oeuvres en sus de ses créations dans l’art du vitrail.

Voici une nouvelle rétrospective ayant pour axe directeur le travail du vitrail. Dans cette exposition seront présentés au visiteur :

• les maquettes originales des vitraux de l’église Saint Pierre le Vieux ;

• l’évolution du travail de l’artiste dans la conception de l’art du vitrail ;

• les photos de ses principales réalisations, accompagnées des

maquettes originales des vitraux ;

• différentes étapes d’un de ses projets, de la conception à la

réalisation ;

• le vitrail dans l’ensemble de l’oeuvre de l’artiste en présentant

quelques éléments significatifs de ses autres moyens d’expression : la

peinture, la sérigraphie, le dessin, l’estampe numérique, le bijou, le

mobilier d’église et d’intérieur et les aménagements d’espaces, les

structures tridimensionnelles.

Françoise Mosser-Cardon : l’artiste

Au travers des éléments présentés, le visiteur se rendra compte de l’extraordinaire richesse de l’oeuvre de Françoise Mosser-Cardon. En effet, l’artiste a visité toutes les dimensions allant du support unidirectionnel qu’est le simple collier à la peinture 3D mouvante et vivante.

Du figuratif à l’abstrait, l’artiste crée, l’artiste peint, l’artiste construit, l’artiste joue avec et déjoue l’espace, les dimensions, le temps, la lumière, les couleurs. Du support, simple papier, elle passe au support métallique et céramique et va jusqu’au corps humain vivant, en passant par tous les supports dont toiles et bois. De la gouache, elle passe au numérique en ayant travaillé l’huile et l’acrylique. De la peinture lisse et sage, elle éclate les traits allant ainsi jusqu’à des à plats aux grandes surfaces de couleurs pures, puis se concentrant sur les primaires.

Une exposition à voir, une artiste à (re)découvrir.

site : fmosser.fr  /  contact : francoismoscardarrobasewanadoo.fr / Dossier de presse (à télécharger)

F-Mosser-Cardon