ConcertsOSA

Parcours musical Sainte-Aurélie – le Bouclier

Dimanche 3 septembre 2017

  • à 11H à Sainte-Aurélie

Récital d’orgue Freddy Eichelberger

oeuvres de Anthoni Van Noordt, William Byrd, Johann Sebastian Bach

 

  • à 15H au Temple du Bouclier

Récital Julien Freymuth (contre ténor) et Jérôme Mondésert (clavecin et orgue)

oeuvres de Georg Friedrich Haendel et Johann Sebastian Bach

 

Entrée libre aux 2 manifestations

 


 

Freddy Eichelberger

Aprés une solide formation d’organiste et de claveciniste, Freddy Eichelberger se consacre avant tout depuis des années à la musique de chambre sur instruments anciens et au théatre musical. Son goût croissant pour l’improvisation l’a amené à jouer avec des musiciens de toutes origines, ainsi qu’à l’enseignement ponctuel au festival d’improvisation de Lausanne et dans divers conservatoires ou académies d’été. Séduit depuis des années par la ville de Marseille, il a fini par s’y installer. Il veille néanmoins sur l’intégrale des cantates de Bach en concert au temple du Foyer de l’âme à Paris (fin prévue en Décembre 2023!).


 

Jérôme Mondésert

Jérôme Mondésert donne régulièrement des concerts en tant que soliste et continuiste et ainsi participe aux festivals de Sarrebourg, de Ribeauvillé, de Basse Navarre, festival Musique et Mémoire en Franche Comté, festival de Radio France en Languedoc Roussillon…et également en Allemagne et en Suisse.

Titulaire du certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur de clavecin, il est professeur de clavecin et de basse continue et coordinateur du Département de Musique Ancienne au Conservatoire Régional de Nancy.

Il enseigne également à l’académie de claviers anciens de Dieppe. A Strasbourg, Jérôme Mondésert est organiste titulaire des orgues Andreas Silbermann (1718) de l’église luthérienne Sainte Aurélie et également président de l’association Orgues à Saint-Aurélie, en janvier 2010 , il a été nommé organiste titulaire des orgues Dominique Thomas de l’église réformée du Bouclier.

Il est également président de l’OSA.

 


 

Julien Freymuth

 

Né à Colmar en 1982, il débute ses études musicales avec Arlette Steyer à la Maîtrise de Garçons de Colmar. Il obtient par la suite le diplôme de spécialisation en Chant Baroque au Centre de Musique Baroque de Versailles puis le DEM au conservatoire de Versailles dans la classe de Gaël de Kerret.

Il participe à de nombreuses masterclasses avec Robert Expert, Alain Buet, Peter Kooij, Maarten Koningsberger, Andreas Scholl et Gérard Lesne.

Depuis, il a eu l’occasion de chanter sous la direction de nombreux chefs tels que Gustav Leonhardt, Ton Koopman, Hervé Nicquet, Philippe Herreweghe, Christophe Rousset, Jean Tubéry, Joshua Rifkin, Olivier Schneebeli, Benoît Haller, Hans Michael Beuerle, Raphaël Pichon, Jean-Claude Malgoire, François-Xavier Roth, Sébastien Daucé, Léo Warynski, Laurent Gendre, Andreas Scholl et Françoise Lasserre.

Il participe à de nombreux enregistrements « Passio secundum Johannem » (Zigzag territoires 2010), « Vivat Leo » ( Challenge Classics .Diapason d’Or novembre 2011), « Passionskantaten » de Graupner (Carus 2011), « Musiques sacrées à Versailles » (K617-2012), « Messiah » de Haendel (label K617-2012), « Weihnachtsoratorium » de JS Bach (Johannes Gutenberg- Universitat Mainz 2013)

En 2013, grâce aux Masterclasses de l’Académie des Lumières (Lunéville), il fait la rencontre de Gérard Lesne et Andreas Scholl. Une collaboration étroite commence alors avec ces deux artistes. Il est finaliste au Concours de Chant Baroque de Froville. Sur les conseils d’Andreas Scholl, il rejoint le projet « Barock Vokal » à l’université de Mayence.

En 2014, on a pu l’entendre dans «l’Orfeo» de Monteverdi à l’opéra de Nancy ainsi qu’à la salle Pleyel avec Les Talens Lyriques; dans la « Passion selon St Matthieu » de JS Bach dirigée par Michael Hofstetter. Il a aussi chanté au festival « Itinéraire Baroque » sous la direction de Ton Koopman et s’est produit au festival «Forum Alte Musik» de Francfort dans la cantate profane de Bach «Herkules am Scheideweg» BWV 213 dirigé par Konrad Junghänel et dans «Weihnachtshistorie» de H.Schütz sous la direction d’Andreas Scholl.

En 2015, il est soliste dans le « Messie » de Haendel avec l’ensemble Orlando-Fribourg, dans la « Messe en Si » de JS Bach avec la Chapelle Rhénane et enfin dans le « Dixit Dominus » de Haendel avec Les Métaboles. Il chante les « Chichester Psalms » de Bernstein à Mayence sous la direction de Felix Koch et prête sa voix à la création du mapping vidéo « Cold Song » des Dominicains de Haute Alsace.

En 2016, il s’est produit au Festival Valloire Baroque avec son ensemble Quintadena ainsi qu’au Festival de Musique Ancienne de Ribeauvillé avec le consort de violes Sestina Consort. Il a aussi chanté dans « l’Oratorio de l’Ascension » BWV 11 de JS Bach à Berlin, Francfort et Mayence. Il entame une collaboration avec l’ensemble Thélème de Bâle.

En 2017, il participe à une tournée européenne « Heaven’s sweetness » dirigée par Alfredo Bernardini avec au programme trois des plus belles cantates de Bach (BWV 117,123,151). En Mars, il sera soliste dans la reconstitution de la Passion selon Saint Marc de JS Bach (Wiesbaden et Francfort). On pourra l’entendre dans SCHAF, nouvelle production de l’Opéra National du Rhin dans laquelle il incarnera le rôle titre.Il donnera de nombreux concerts en Suisse avec l’ensemble Thélème.